Aller au contenu principal

Décroissance

La décroissance en milieu rural

Posté dans
Dominique Laroche, Serge Mongeau et Marco Silvestro

La décroissance : une politique nouvelle pour la gauche ?

Posté dans
Marion Louis
http://www.ababord.org/spip.php?article892

L’effet rebond

Schneider François

Pour une «autre» sortie de crise

Abraham Yves-Marie
http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/200911/02/01-917418-pour-une-autre-sortie-de-crise.php

(Montréal) En collaboration avec HEC Montréal, nous publions notre chronique hebdomadaire sur les défis auxquels font face les entreprises au plan de la gestion

«À la recherche des temps nouveaux»: tel était cette année le thème de l'Université d'été du MEDEF, principale organisation patronale française (750 000 entreprises). Laurence Parisot, présidente du mouvement, déclarait dans sa présentation de l'événement: «face à une crise d'une ampleur et d'une violence sans précédent, nous avons une responsabilité collective: celle de remodeler, de redessiner, de découvrir, voire d'inventer «autre chose».»

Pour en savoir plus : http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/200911/02/01-917418-pour...

Simplicité volontaire et décroissance 1

Posté dans
See video

Réalisé et produit par Jean-Claude DECOURT avec la participation de Claude FAGES et Elsa DECOURT pour certains entretiens.

Avec des interventions de... Jean-Claude Besson-Girard, Sabine Rabourdin, Suzan George, José Bové, Alain Dufranc, Paul Ariès, Raoul Jennar, François Schneider, Jérome Medeville, Michel Jarru, Martin Leers, Vincent Cheynet, Didier Laurencin, Serge Latouche, la Cie du 4 de Toulouse...

Les fausses solutions

Mongeau Serge

Texte de Serge Mongeau faisant suite à la soirée thématique sur les fausses solutions à la crise climatique.

Pourquoi la décroissance au Québec ?

Posté dans
Brochier Léo et Jacques Samuel
http://redtac.org/possibles/2009/07/31/pourquoi-la-decroissance-au-quebec/

Il ne se passe pas un moment sans que nous soyons assailli par la décrépitude de notre monde dont la destiné est, malheureusement, de plus en plus liée à la puissance économique et technique. L’inventaire des catastrophes présentes ou à venir ne cesse de s’allonger au point où il faut désormais se demander si l’état préoccupant de la biosphère ne pourrait pas menacer le sort de l’humanité. Notre modèle de développement est un échec...

Retrouvez l'article sur le site de Possibles, ici

Syndiquer le contenu