Aller au contenu principal
A tous ceux qui se préoccupent des générations futures
Sommes-nous plus rêveurs que ceux qui prétendent que la piscine, le jet privé et les aliments cultivés à l’autre bout du monde sont accessibles à quiconque fait preuve de détermination ? Sommes-nous plus rêveurs que ceux qui prétendent encore au bonheur par l’accumulation des richesses et la frénésie du travail ? Plus rêveurs que ceux qui croient qu’ils travaillent pour le futur de leurs enfants en constituant des fortunes dans les paradis fiscaux ?

De la cité à la ruralité, à quelles conditions?

Date: 
25/01/2012 - 18:30
Lieu: 
870, av. Salaberry, Salle Michel Jurdant (322), Québec

Les AmiEs de la Terre de Québec organisent un atelier-débat animé par Jocelyne Béïque, auteure du livre " Saint-Camille, le pari de la convivialité " (2011). Étant elle-même une citoyenne des villes, Jocelyne Béïque cherche à trouver des moyens qui faciliteraient une désurbanisation à petite échelle.

À propos de la bourse du carbone

Alors que la conférence internationale sur le climat à Durban a accouché d'une souris, que le gouvernement fédéral a annoncé le retrait du Canada du protocole de Kyoto, le Québec met en place une bourse du carbone. Le monde des affaires n'est pas le seul à réagir contre cette décision. Déjà il y a deux ans, dans les pages de l'Objecteur de croissance, nous évoquions " L'envers de la bourse du carbone ".

Bonne lecture !

soirée lecture : "Comment sortir de la société de consommation"

Date: 
09/01/2012 - 18:00
Lieu: 
Local du MQDC

Le MQDC renoue avec les soirées lecture par un livre grand public, "Comment sortir de la société de consommation", qui présente de nombreuses possibilités pour que la sortie de la consommation ne reste pas un vain mot.

Sylvie Robert nous fera le plaisir de présenter cet ouvrage et pour nous allécher déjà, elle nous en propose un résumé. Vous pouvez aussi écouter la présentation du livre par Jacques Languirand au cours de l'émission "Par 4 chemins".

Fonds pour la résilience alimentaire

Vous êtes un groupe avec un projet ayant pour objectif la résilience alimentaire. Vous avez besoin d'un financement pour réaliser ce projet. Le Fonds pour la résilience alimentaire est peut-être la solution.

La résilience alimentaire vous tient à coeur, aider le Fonds à financer des projets.


L'argent ne pousse pas dans les arbres,
mais peut aider à les planter et à les faire pousser !

 

Donner            Recevoir            Documentation

 

Pourquoi un tel fonds ?

Dans un avenir prochain, des crises sociales sans précédent sont à prévoir : une large part de la population sera alors confrontée à la question de sa survie même, surtout au niveau alimentaire. Avant même que cette situation devienne aiguë, plusieurs initiatives de la base voient le jour en vue d’assurer la résilience de petites communautés, quartiers, villages, associations, etc. La résilience, c’est la capacité de ces communautés de continuer de fonctionner, malgré les chocs amenés par les crises.

Appel à soutien pour les prochains numéros de l'Objecteur de croissance

Déjà un neuvième numéro pour L’Objecteur de croissance ! Comme quoi, même si nous parlons de décroissance, il y a certaines choses qui méritent quand même de croître ! En prévision de la publication de notre dixième tirage, nous souhaitons cependant attirer votre attention sur une triste réalité qui, nous nous en doutons, ne vous surprendra guère.

Vous qui lisez ce journal êtes probablement familiers avec les difficiles conditions avec lesquelles doivent composer les artisans des publications indépendantes et alternatives. Nous n’échappons évidemment pas à cette implacable réalité : notre situation financière est plutôt précaire. Refusant par principe de faire appel aux entrées d’argent issues de la publicité,

Soirée débat du MQDC

Date: 
12/12/2011 - 19:30
Lieu: 
Café l'Artère

Pour s’engager dans la décroissance :
doit-on tourner le dos à la civilisation ?

    En s’attaquant à la croissance comme modus operandi de notre société, la décroissance met du même souffle à mal l’idéologie du progrès qui en est le corollaire. Est ainsi remise en question cette idée de la modernité occidentale voulant que demain sera toujours mieux et que la marche de l’humanité suit une trajectoire linéaire.
    Les objecteurs de croissance ne sont pas les seuls à se questionner sur l’idée du progrès. Mathieu Roy et Harold Crooks, qui ont signé le documentaire Survivre au progrès, abordent le sujet en se basant sur l’ouvrage de Ronald Wright, Brève histoire du progrès, qui expose les pièges du progrès et les écueils auxquels ont du faire face les diverses civilisations humaines. Un des intervenants du film va jusqu’à se demander la civilisation ne serait-elle pas vouée à n’avoir été qu’un faux pas de l’évolution biologique, vouée à s’éteindre.

Des films pour "objecteurs de croissance" dans le cadre du premier Festival international de films sur l'entreprise du 3 au 6 novembre à HEC Montréal .

Le thème du festival cette année: l’entreprise peut-elle se passer de chef?

 

Plusieurs films et débats devraient intéresser les objecteurs de croissance, en particulier samedi et dimanche:

  • "Tricofil, c'est la clé", de François Brault et Roger Lenoir; intervenants : Lise Payette, Paul-André Boucher (ancien dirigeant de Tricofil), François Brault - samedi  5 novembre à 13h

  •  "Le crime de Monsieur Lange", de Jean Renoir ; intervenants :  Claude Béland  (ancien président du Mouvement Desjardins),  Francine  Séguin (sociologue, HEC  Montréal) - samedi 5 novembre, 19h 

  • "Les femmes de la Brukman", de Isaac Isitan; intervenants : Matilde Adorno (ouvrière de la Brukman), Victor Armony (sociologue, UQAM), Isaac Isitan (réalisateur) - Dimanche 6 novembre 2011, 12h

L'Objecteur de croissance Vol3-4

Date de parution: 
01/10/2011

 

Pour la rentrée des classes, le numéro d'automne 2011 porte un regard sur "L'éducation" :

Un avant goût du contenu

 

Profitez des événements à venir pour vous procurer ce numéro. Vous pouvez également vous abonner ou encore le trouver à certains points de vente

Aidez-nous à faire connaitre et à diffuser le journal

Soirée-débat : "La décroissance en mouvement"

Posté dans
Date: 
18/10/2011 - 19:00
Lieu: 
Café l'Artère

La décroissance, oui, mais par où commencer ?

  • La simplicité volontaire est-elle nécessairement le point de départ d'une transition vers une société post-croissance ?
  • Ou alors faut-il plutôt privilégier une action collective à échelle locale, comme le suggère le mouvement des villes en transition ?
  • À moins que tout doive commencer par une prise de contrôle de nos États ?
  • Peut-on articuler ces trois niveaux d'intervention ? Et si oui, de quelle manière ?

Telles sont les questions que nous voulons soumettre au débat le 18 octobre prochain au café l'Artère (7000, Avenue du Parc). Pour alimenter la discussion, quatre intervenants proposeront leurs réponses à ces questions

L'Objecteur de croissance Vol3-3

Date de parution: 
01/07/2011

Le numéro du l'été 2011 porte un regard sur "Les forums sociaux mondiaux" et revient sur "L'action Grand Prix" organisée par le MQDC le 12 juin dernier. Beaucoup d'autres sujets vous attendent dans ses pages :

Un avant goût du contenu

 

Profitez des événements à venir pour vous procurer ce numéro. Vous pouvez également vous abonner ou encore le trouver à certains points de vente

Aidez-nous à faire connaitre et à diffuser le journal

Syndiquer le contenu