Aller au contenu principal

Pour une société de décroissance : absurdité du productivisme et des gaspillages

Posté dans
version PDF
Latouche Serge
http://www.monde-diplomatique.fr/2003/11/LATOUCHE/10651

Mot d’ordre des gouvernements de gauche comme de droite, objectif affiché de la plupart des mouvements altermondialistes, la croissance constitue-t-elle un piège ? Fondée sur l’accumulation des richesses, elle est destructrice de la nature et génératrice d’inégalités sociales. « Durable » ou « soutenable », elle demeure dévoreuse du bien-être. C’est donc à la décroissance qu’il faut travailler : à une société fondée sur la qualité plutôt que sur la quantité, sur la coopération plutôt que la compétition, à une humanité libérée de l’économisme se donnant la justice sociale comme objectif...

Retrouvez l'article sur le site du Monde diplomatique, ici